• LE FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES ET TRANSPORTS DANS LES ZONES RURALES A PRIS UN "SACRE COUP DANS L'AILE" ... La Loi d'Orientation des Mobilités est arrivée ce 6 Mars au Sénat pour une première lecture. Mais les préconisations proposées pour financer les mobilités rurales ont été sérieusement revisitées : Tour à tour, la vignette "écologique" sur les poids lourds qui aurait rapporter 500 millions par an, l'agence des routes destinée à retaper les nationales, la taxe sur les entreprises pour financer les transports dans les zones rurales et les 2 TGV SUD-OUEST promis à Carole DELGA, Présidente de la Région OCCITANIE,  sont passés aux oubliettes...
transport_ob_bddb45_voiture.jpg                
          Y aura-t-il des amendements des Sénateurs, puis de nos députés à l'Assemblée Nationale pour défendre réellement le financement des mobilités indispensables dans nos territoires ruraux ?  ... Obtiendront-ils un vote majoritaire
          ou en resterons-nous encore aux discours d'intention pour une grande majorité de nos élus ?....
          A suivre ...
MAIS PAS DE MAUVAISES NOUVELLES POUR TOUT LE MONDE :    jackpot.jpg
  • UN IMPOT QUI BAISSE !  Depuis le 1er Janvier 2019, les maires des communes comptant moins de 3500 habitants voient de nouveau leurs indemnités échapper à la fiscalité ! La Loi de Finance pour 2019 vient de rétablir l'abattement fiscal d'avant 2017. Dans la Loi de Finance de 2018, l'indemnité était intégrée dans les traitements retraites et salaires que touchent par ailleurs les maires et malgré l'abattement fiscal, ces indemnités n'échappaient plus à l'impôt. Juste une petite année, où les premiers magistrats de nos communes ont participé à l'effort national par le financement de l'impôt sur le revenu...  Une réconciliation entre l'Elysée et les maires ruraux, sans que les écharpes tricolores aient eu besoin d'occuper le moindre rond-point.