bonne_annee_2015.jpg  nous avons fait un rêve : 2018 sera-t-elle, pour GAJAC, l'année de l'unité retrouvée de notre village. Sans  la volonté du plus grand nombre d'entre nous  d'échanger tous ensemble dans la bonne humeur et le respect des personnes, des points de vue différents, GAJAC continuera à jouer "la belle aux bois dormant" et à devenir de plus en plus une commune "dortoir" où aucun lieu commun quotidien ne permet de se rencontrer.