Les années se suivent et se ressemblent. Les records de température succèdent aux records de température et 2018 n’échappe pas à la règle.

2015, 2016 et 2017 ont été les années les plus chaudes jamais enregistrées depuis le début des relevés météo avec une anomalie dépassant les 1,1° par rapport à l’ère pré-industrielle. Si la Terre était un corps humain, la fièvre climatique s’élèverait à 39,7° !

Avec de tels records, l’avenir de l’Humanité qui se dessine sous nos yeux, sera fait de canicules, tempêtes et autres événements climatiques extrêmes. Les rendements agricoles risquent de chuter conduisant à de nouvelles famines et à des tensions locales de plus en plus nombreuses.

Lire la suite